Méthode immersive

D’après le dictionnaire, l’immersion est l’action de plonger, d’immerger un corps dans un liquide. Il en va presque de même en matière d’apprentissage des langues puisqu’il s’agit de placer un individu dans un contexte linguistique dans lequel il va littéralement être baigné. 

Plonger un enfant dans un bain de langue consiste en fait à lui dispenser toutes les matières (ou en tout cas presque toutes) du programme dans une langue étrangère choisie, appelée langue cible, avec un enseignant natif de cette langue cible ou qui s’est vu délivrer son diplôme dans la langue cible. 

Pour se faire, quelques grands principes sont à respecter: le contact avec la langue cible doit être qualitativement important. La langue cible doit être le véhicule de la communication entre les enseignants et les apprenants et, dès que possible, entre les apprenants eux-mêmes. Les matières du programme doivent être enseignées dans la langue cible, de même que les autres activités diverses. L’apprentissage immersif doit être mené de manière structurée et systématique afin de l’acquérir, dans un délai assez court. Tous les éléments essentiels de la langue et un soutien dans la langue maternelle doivent être apporté aux enfants par un enseignant diplômé.

À quel niveau s’applique l’enseignement immersif ?

L'apprentissage des langues par immersion peut être pratiqué à tout âge, mais son efficacité est maximale lorsqu'il est appliqué à des enfants en bas-âge, c'est-à-dire dès la troisième maternelle. Il est en effet prouvé que l'apprentissage des langues est le plus aisé et le plus rapide au cours des huit premières années de la vie d'un individu. Les résultats sont également plus durables. Tout reste possible après huit ans, mais les facultés d'apprentissages diminuent et l'individu commence à percevoir les langues étrangères à travers sa langue maternelle.

Par tél :

+32 81 32 00 30

Reportage Canal C